Le Don De L Preuve De Culture G N Rale

Dissertation de la realite dans gta 5 Go pro pov wheeling de traction lloyd

Ainsi, la gestion des muscles, quand il faut les manifester, est la tâche complexe pour central nerveux ß¿ßÔÑÙ. Il est clair D'ici, pourquoi dans les conditions ordinaires des muscles moins que de ceux-ci. La différence entre des muscles et eux par le déficit de force.

Uns auteurs examinent la force musculaire comme la capacité à surmonter la résistance extérieure ou lui résister aux frais de musculaire l'effort, les autres – comme la capacité à manifester aux frais de musculaire l'effort les valeurs définies de la force, troisième – comme la capacité aux frais de l'effort musculaire manifester les valeurs définies de la force. Toutes ces définitions sont presque équivalentes.

Aux facteurs de coordination (tsentral'no-nerveux) se rapporte l'ensemble tsentral'no-nerveux des dispositifs de commande par l'appareil musculaire — Ù de la coordination intramusculaire et les mécanismes de la coordination intermusculaire.

À la mesure de la force dynamique le candidat accomplit ñó¿ªÑ¡¿Ñ, qui demande complexe et la coordination intramusculaire. C'est pourquoi les paramètres de la force dynamique se distinguent considérablement chez de différents gens et aux mesures réitérées chez la même personne, et en outre plus que les paramètres de la force isométrique (statique).

L'entraînement de force est lié à un assez petit nombre réitéré maximum ou proche d'eux musculaire, à qui participent rapide, ainsi que lent ÙÞÑþ¡ÙÑ les fibres. Cependant et un petit nombre des répétitions il suffit pour le développement de l'hypertrophie ouvrière des fibres rapides que sur leur grande prédisposition vers le développement de l'hypertrophie ouvrière (en comparaison des fibres lentes). Le haut pourcentage des fibres rapides dans les muscles sert d'une importante condition pour la croissance considérable de la force musculaire à l'entraînement dirigé de force. C'est pourquoi les gens avec le haut pourcentage des fibres rapides dans les muscles ont de plus hautes possibilités potentielles pour le développement de la force et la capacité.

Sont plus prédisposées vers ú¿»ÑÓÔÓ«õ¿¿, apparemment, les fibres lentes et rapides oxydation. L'hypertrophie ouvrière de cela comme influence peu de la croissance des muscles, par contre augmente considérablement la capacité vers au travail, i.e. augmente leur résistance.

À la base de l'hypertrophie ouvrière est la synthèse intense et la désagrégation diminuée des albumines musculaires. En conséquence l'ADN et dans le muscle hypertrophié plus qu'à. La créatine, le contenu de qui augmente à au muscle, peut stimuler la synthèse intensifiée et et ainsi contribuer au développement ouvrier ú¿»ÑÓÔÓ«õ¿¿ des fibres musculaires.

Par une extraordinairement importante particularité de la force musculaire manifestée en le régime dynamique, c'est que sa manifestation peut être instantanée. La plus grande valeur de la force instantanée caractérisera la force maxima dynamique. Cependant, comme on le sait, la manifestation de la force musculaire à l'exécution de n'importe quel mouvement passe toujours dans le temps. Dans ce cas l'effet final de la manifestation constante de la force dans le temps est défini par l'impulsion de la force – F*t.

En étudiant les mécanismes du dynamisme de la réduction musculaire à l'élimination sur le dynamographe,.. Les potiers au traitement des données reçues a introduit la notion la moyenne force, qui, selon ses comptes, est égale 50 % de la force maxima dynamique. Une moyenne force dynamique représente la valeur conventionnelle confortable pour l'estimation de l'effet de l'action de la force selon l'amplitude complète du mouvement et l'effort maximum résolu. Au mode statique des muscles la force est mesurée comme la force absolue et relative statique.

Dans les conditions de l'irritation électrique du muscle ou sous l'hypnose on peut révéler la force maxima musculaire, qui se trouvera plus de cette force, que la personne manifeste à l'effort limite arbitraire - une soi-disante force maxima arbitraire. La différence entre la force maxima musculaire et la force maxima arbitraire s'appelle le déficit de la force musculaire. Cette valeur diminue au cours de l'entraînement de force, puisqu'il y a une reconstruction des possibilités des fibres musculaires et les mécanismes de leur régulation arbitraire.